Chaussures New Balance noires homme I61TpUhI

SKU-5093-ebm30961
Chaussures New Balance noires homme I61TpUhI
Chaussures New Balance noires homme
43 EU Bottines Chelsea Homme Base London Floyd Bottines Chelsea Homme Noir Black Waxy 43 EU Base London Floyd Noir (Black Waxy) yC86Tnq8s
ara MERAN 4 32°taupe/cemento 4QtlsR1
Retour en haut Menu
Retour X

English main menu

Loading
  • 0807 - Mon tissu préféré

    Mon tissu préféré Gaya Jiji Soirée de clôture

  • 0807 - Bagdad Café

    Bagdad Café Percy Adlon Soirée de clôture

  • 0807 - La princesse aux huitres

    La princesse aux huîtres Ernst Lubitsch Drôles de dames du cinéma muet

  • 0807 - Il se passe quelque chose

    Il se passe quelque chose Anne Alix Ici et ailleurs

carnet de recherches sur le livre imprimé à Lyon

Articles récents

Cinqans de rencontres sur le livre et la création littéraire et artistique à Lyon au XVI e siècle

La cinquième édition de Biblyon a eu lieu le 3 juillet 2015 à l’université Lyon 2. C’est l’occasion de faire le point sur ce programme. Biblyon est organisé par Michèle Clément et Raphaële Mouren, bénéficiant d’une double subventionde la région Rhône Alpes entre 2012 et 2015 pour financerles rencontres et une bourse de doctorat de 3 ans. La prochaine rencontre Biblyon aura lieu le dernier vendredi de juin 2016.

le dernier vendredi de juin 2016.

Voici la liste des communications proposées depuis 2011, par ordre alphabétique d’auteur :

Simonetta Adorni Braccesi (Lucques), Entre h é r é sie et herm é tisme : trois é ditions de Jean de Tournes I (1544-1546) et leurs sources italiennes. Raphaëlle Bats (enssib / Centre Gabriel Naudé), Problèmes méthodologiques et techniques pour le traitement des préfaces de Sébastien Gryphe. Guillaume Berthon (Université Toulon Sud-Var/ EA 2649 Babel), Sur quelques d é couvertes bibliographiques r é centes (1530-1540). Guillaume Berthon (Université Toulon Sud-Var/ EA 2649 Babel), Antoine Du Saix et les éditions de Marot et de Plutarque dans l’atelier de Guillaume Boullé. Guillaume Berthon (Université Toulon Sud-Var/ EA 2649 Babel), Sur l’officine «à l’enseigne du Rocher» et Sulpice Sabon . Charlène Beziat (Master 2 Cultures de l’écrit et de l’image, Université Lyon 2-enssib), Les papiers d’Henri Baudrier à la bibliothèque municipale de Lyon : nouvelles découvertes. Livia Castelli (Sapienza Università di Roma), Les Giunta de Lyon. Michèle Clément (Université de Lyon 2/ GRAC), Juristes écrivains à Lyon . Marion Chalvin (Master 2 cultures de l’écrit et de l’image, Université Lyon 2-enssib), Un imprimeur-libraire, Jacques Sacon . David Clot (université Lyon 2), L’emblème et son cadre. À propos d’une découverte récente sur la Délie de Maurice Scève. David Clot (IHPC, UMR 5037) en collaboration avec William Kemp (Université McGill), Les identités du livre à Lyon 1476-1515: entre «souscription», titre, nom, marque et adresse. Isabelle de Conihout (Bibliothèque Mazarine), Le Bassantin de Catherine de M é dicis, une reliure de Jean de Tournes ? Léa Constantin (Université Lyon 2 / enssib), L’édition religieuse lyonnaise au début des années 1560. Richard Cooper (Brasenose College, Université d’Oxford), Pr é sentation du projet ‘Le livre illustr é à Lyon au XVI e si è cle’ . Dominique Coq (ministère de la Culture, Paris), Incunables lyonnais inconnus récemment découverts à la bibliothèque de l’École nationale supérieure des beaux-arts. Sylvie Deswarte-Rosa (CNRS / Grac), À propos d’ Il Petrarca de Jean de Tournes en 1547. La Trinité trifrons en France dans le sillage de Savonarole. Jean Duchamp (Université Lyon 2/ Grac), Une édition perdue récemment retrouvée: le premier livre des psaumes publié par Du Bosc et Guéroult . Jean Duchamp (Université Lyon 2/ Grac), Le dicte en françois de Jehan Tisserant (Lyon, C. Nourry, 1501): sur la notation en plain-chant d’un cantique populaire en français. Jean Duchamp et Marion Deleuze (Université Lyon 2), L’ é dition de la musique dans les missels imprim é s par Jacques Sacon. Monique Hulvey (bibliothèque municipale, Lyon/Centre Gabriel Naudé), De Rome à Lyon, la bibliothèque de Sante Pagnini (1470-1536) revisitée . Monique Hulvey (bibliothèque municipale, Lyon/Centre Gabriel Naudé), Pr é sentation du d é veloppement de la biblioth è que num é rique de la ville de Lyon, Numelyo. Rémi Jimenes (Centre d’études supérieures de la Renaissance, Tours), Louis Miré chez Jean de Tournes : la carrière lyonnaise d’un correcteur parisien. Michel Jourde (École normale supérieure de Lyon/Cerphi), Chaussures Under Armour Charged Bandit rouges homme 07OiOw
.
Michel Jourde (École normale supérieure de Lyon/Cerphi), Présentation du projet UOH « Lyon, une capitale du livre à la Renaissance. Elsa Kammerer (Université Lille 3), Une publication f é minine m é connue à Lyon : les Epistres amoureuses , Claude Nourry, ca . 1529-1534. William Kemp (Université McGill), Sur quelques placards lyonnais (avec exposition de reproductions à l’échelle de certains placards). Claude La Charité (Université de Québec à Rimouski), Rabelais é diteur des Lettres m é dicales de Giovanni Manardo. Claude La Charité (Université de Québec à Rimouski), Rabelais éditeur des lettres et des miscellanées de Politien chez Gryphe. Emeline Huguet (enssib – Université Lyon 2), La politique éditoriale de Macé Bonhomme. William Kemp (Université McGill) ( in absentia – papier), Un recueil de onze pièces rassemblé à Lyon peu après la mort de François I er : un volume commémoratif ? Catherine Langlois-Pézeret (Centre d’études supérieures de la Renaissance, Tours), Sylvie Laigneau-Fontaine (CPTC – Université de Bourgogne), Les Épigrammes de Ducher: édition et traduction. Hélène Lannier (Université Lyon 2 / enssib), La publication des Libri de re rustica par Sébastien Gryphe. Hélène Lannier (Université Lyon 2), Beno î t Le Court, un juriste humaniste à Lyon dans les ann é es 1530-1550; Alessandro Ledda (Università Cattolica del Sacro Cuore, Milan), Cagliari, Lyon, or somewhere else ? Attributive questions about the 1560 edition of the Carta de Logu. With a note on book trade between Sardinia and Lyon in the XVIth Century. Maud Lejeune (bibliothèque municipale Lyon/Université Lyon 2), Quelques remarques autour des dessins pr é paratoires aux illustrations des Bibles imprim é es chez Jean de Tournes, attribu é s au ma î tre-peintre Bernard Salomon. Clémence Miellet (enssib), Barnabé Chaussard et ses successeurs, 1492-1560. Ilario Mosca (Scuola normale superiore, Pise/École pratique des hautes études, Paris), Inov8 BareXF 210 V2 Chaussures de Fitness taille 115 gris/vert HEe03uj
.
Pascale Mounier (Université Lyon 2/ GRAC), Actualité de la base Éditions lyonnaises de romans (ELR). Pascale Mounier (Université Lyon 2/ GRAC), Multicolore-Bleu Marine/Orange (Marine Blue/Lily Orange 000) La Sportiva Falkon GTX 3640 Chaussures de Randonnée Basses Mixte Adulte MulticoloreBleu Marine/Orange Marine Blue/Lily Orange 000 39 EU 39 EU La Sportiva Falkon GTX 36-40 Chaussures de Randonnée Basses Mixte Adulte yNsCTtOfph
: un nouveau roman de chevalerie lyonnais .
Pascale Mounier (Université de Caen/ Laslar EA 4256),Philandre de Des Gouttes et l’actualité narrative en 1544 Raphaële Mouren (enssib/ Centre Guillaume Budé/ Centre Gabriel Naudé), André Alciat et les imprimeurs lyonnais . Olivier Pédeflous (Université Paris-Sorbonne, Fondation Thiers) : Entre Lyon et Paris. La po é sie de circonstance n é o-latine au miroir d un recueil de Beno î t Le Court. Olivier Pédeflous (Institut de recherche et d’histoire des textes, CNRS) etRomain Menini (Université Paris Est Marne-La-Vallée) , Étienne Desgouttes, de Paris à Lyon . (Université Paris III Sorbonne nouvelle), Une édition inconnue d’un recueil de Charles Fontaine. Elise Rajchenbach-Teller (EA 174 FIRL), Un recueil perdu et retrouvé de Charles Fontaine: Le Jardin d’Amour (1572-1588). Jérôme Sirdey (Bibliothèque nationale de France), Deux éditeurs lyonnais aux avant-postes du combat religieux : Michel Jouve et Jean Saugrain . Jean Vignes (Université Paris Diderot), L’ Étrille et drogue au querelleux pédant (Lyon, 1578) de Jean de Boissières . Olivier Wagner (conservateur stagiaire, enssib), Le livre juridique à Lyon au seizième siècle .

28 Des témoignages épistolaires nous indiquent que Le Tasse était particulièrement attaché à la première partie du dialogue, qui suit la même structure que le Phèdre platonicien: les discours de deux orateurs, Vincenzo Martelli et Bernardo Tasso, le père du poète, présentés en lecture, rivalisent en art rhétorique comme Lysias et Socrate. Mais c’est le thème du plaisir qui retient l’attention. Il est traité d’une manière apparemment traditionnelle: Le Tasse présente les différentes écoles, rejette l’absence de sélection dans la théorie du plaisir des Hédonistes et des Cyrénaïques, consacre une vaste place aux thèses du Philèbe platonicien et à Aristote. La question autour du rôle du mouvement dans le plaisir reflète certainement les thèses de Nifo lui-même, à laquelle est intégrée la définition épicurienne, dont Le Tasse ne craint pas de déclarer la provenance:

A. N. Buona dunque ancora è la definizione che di lui diede Epicuro, ch’egli fosse un movimento piacevole ne’sensi BP ZONE X5201X chaussures en cuir femme bracelet en cuir sandales compensées jW608ZPp3
.

29 Mais c’est un autre passage qui retient notre attention, où l’usage du mot-clé de la tradition épicurienne moderne apparaît:

Laonde, quando porremo il piacer nel movimento, avremo risguardo a quel de l’operazioni imperfette, se pur operazioni vorremo chiamarle, e non più tosto mutazioni o generazioni; quando ne lo stato, a quel de le perfette. [...] perciocché Cicerone ancora e altri antichi filosofi conobbero de specie di piacere, l’una nel movimento ch’è nota sino alle bestie, l’altro ne lo stato e ne la quiete che da loro fu detta Chaussure Trek 500 H Quechua 39 Marron 5siw8
.

indolenzia

30 Le terme d’ est associé à l’épicurisme chez Le Tasse; en témoignent également les annotations au de Flaminio Nobili. En effet, l’art de ne pas souffrir les peines d’amour, ou autrement dit, l’absence de perturbation amoureuse est, dans une note, commentée par Le Tasse par l’expression («le prix de l’indolence»), dans un contexte où sont cités Lucrèce et les remèdes qu’il préconise contre la passion amoureuse 14 . Cependant, l’ambiguïté de consiste avant tout, selon moi, dans le rapport conflictuel avec l’Antiquité, qui marque tant la personnalité littéraire et philosophique du Tasse. Le dialogue entend évoquer les théories anciennes du plaisir, en donner les différentes définitions, entre Platon, Aristote, les Cyrénaïques et les Epicuriens – les deux derniers sont d’ailleurs volontairement placés au même niveau – mais témoigne d’une recherche inquiète d’une définition moderne, indépendante des modèles anciens.

31 On retrouve, chez Le Tasse, une démarche similaire à celle de Palingène, dans le refus ostentatoire de l’hédonisme épicurien: Epicure a eu tort, dit-il, de placer le souverain bien dans le plaisir; et se garde bien de donner une définition de ce plaisir. En revanche, il la récupère à la fin du dialogue par le biais de Cicéron et «d’autres philosophes anciens»: sous l’autorité de l’Arpinate, il classe les plaisirs imparfaits dans la catégorie des plaisirs en mouvement, mais proclame la perfection du bonheur dans l’indolenzia , traduction en vernaculaire italien de l’ataraxie. Jolie manière de faire rentrer par la fenêtre ce que l’on a chassé par la porte.

Témoignages

  • Please note: I am relatively bilingual - However, EVERY person I have come into contact with – if I struggle to find the correct French word or seem to have trouble as they speak to me in French – IMMEDIATELY speak English to me. Your office staff and Café staff are excellent. NEVER once have I ever been made to feel I was not welcome or did not belong. As a senior this is really comforting.

    Joan Laycock,
  • Thank you for the meals. I appreciate them very much. I specially like your shepherd’s pie

    O. Meikle,
  • Ce salon est une belle occasion de faire des rencontres de réseautage et de se faire connaître à la population. Félicitation et bravo aux organisateurs!

    Micheline Bédard,
  • Maintenant, nous savons que nous pouvons appeler quelqu’un en cas de problèmes. Et la salle communautaire est vivante depuis l’implication des dames du communautaire.

    Irene Gibson,
  • Pour moi, c’est un désennui. Ça me fait sortir, rencontrer de nouvelles personnes. J’ai de l’énergie à dépenser. En plus, c’est bon pour mon moral ; je partage mon temps entre ma femme malade et le centre. Je n’aurais pas cru ça, mais le bénévolat change complètement ma façon de voir la vie.

    M. Lagacé,
  • Le plaisir qu’on vienne me chercher et me reconduire à ma demeure, rencontrer différentes personnes aux activités et d’avoir une charmante conductrice affable, aimable, aidant, conduisant très bien avec prudence et civisme. Toute ma reconnaissance pour ce service très apprécié. Merci beaucoup.

    Mme Gignac,
  • Ce service me fait sortir de la maison. Ça me permet de faire de belles rencontres et des activités intéressantes .C’est très stimulant. Un gros plus dans ma vie.

    Mme Séguin,
  • J’aime beaucoup les activités. Ça me permet de rencontrer mes amis. En plus, j’amène ma mère qui vit en foyer. Ça la distrait et lui faire rencontrer des gens. Moi, j’aime beaucoup l’ambiance aux sacs de sable et j’apprécie le système de tirage de noms pour la Ligue de l’amitié. De cette façon, on n’est jamais avec les mêmes personnes. Ça évite les cliques.

    L. Jones,
  • Cela me permet de socialiser avec d’autre monde et avec un seul poumon je ne peux attendre l’autobus aux quatre vents, plus les transferts. Sinon je serais confiné à la maison.

    Mr. Mathieu,
  • Depuis la présence des deux intervenantes du Vieux Moulin dans notre bloc d’appartements, les gens se sentent plus en sécurité!

    Mme Capstick et Mme Patwell,
  • Heureusement que vous êtes là ! Avec tous les rendez-vous que j’ai à l’hôpital, je ne sais pas comment je ferais si je ne vous avais pas.

    G. Litalien,
  • Tout contact avec une autre communauté me permet de m’ouvrir à la diversité

    Louise Plante,
  • Comme Policier sociocommunautaire pour l’arrondissement LaSalle, Jai eu la chance et le privilège de travailler des dossiers particuliers avec les deux intervenantes du Centre du Vieux Moulin. Je crois que leur travail de prévention et d’interaction est essentiel pour améliorer la qualité de vie des aînés habitant notre communauté. À plusieurs reprises leurs interventions ont empêché un processus qui aurait impliqué des ressources beaucoup plus coûteuses en temps et en argent. Cet organisme a vraiment à cœur d’aider les aînés.

    Cst.Giovanni Di Legge PDQ-13,
  • J’aime beaucoup rencontrer le monde. Ils sont tous fins. Quand je vais au centre, ma journée est faite !

    J. Houle, Ligue de l’amitié,
  • Merci beaucoup pour le soutien moral et l’accompagnement offert lorsque j’ai dû prendre la décision de couper les ponts avec mon fils pour ma propre sécurité. Je me suis sentie comprise et encouragée même lorsque je changeais d’idée! Je te trouve très gentille et accueillante Marie-Josée!

    Anonyme 72 ans,
  • -Félicitation pour le travail accomplit; très enrichissant!

    -Très enrichissant, j’ai su combler mes besoins d’information.

    -Très utile, nous sommes gâtés avec tous ses renseignements, on apprend beaucoup.

    Usagers du CSSS,
  • Je suis très reconnaissante du service du Moulin-Bus qui m’aide à sortir de mon isolement.

    Mme Francione,
  • Je suis très heureuse d’être parmi les usagers du Moulin-Bus, c’est un service merveilleux et très apprécié, sans cela il faudrait rester chez moi. Et le chauffeur est toujours de bonne humeur.

    Mme Willie,
  • Je suis contente du service du Moulin-Bus. Ça me fait de belles sorties, je ne pourrais y aller seule, ça me fait du bien, j’ai toujours hâte au mardi. Suzanne est sympathique avec tout le monde. J’apprécie beaucoup ce service. Merci.

    Mme Larivière,
  • Ce service m’est indispensable et me permet de rencontrer des amies, deux fois par semaine et deux bon repas. À 91 ans avoir des activités est très bon pour conserver ma joie de vivre. Un Gros merci à Suzanne notre conductrice, avec elle nous nous sentons en sécurité et elle est toujours de bonne humeur

    Mme Lefort,
  • La chauffeure du Moulin-Bus est très attentionnée, j’apprécie qu’elle nous appelle par notre nom complet. Ça me permet de sortir une fois semaine, c’est une fenêtre sur le monde en dehors de mon appartement ma vie est meilleure.

    Mme Laycock,
  • Merci Marie-Josée, les conseils que tu m’as donnés m’ont permis de prendre le recul nécessaire et d’améliorer ma vie relationnelle. Tu as bien saisi mon fonctionnement, j’ai pu accepter de lâcher prise.

    Mme Gaudreau,
  • Ce service me permet de participer aux activités du Vieux Moulin. Il m’apporte la sécurité et l’amabilité des gens que je côtoie . Ce service est essentiel pour me permettre de continuer mon implication au Vieux Moulin.

    Mme Coté,
  • J’aime bien ça venir ici. Ça m’a vraiment fait du bien de venir aux rencontres quand j’ai eu à traverser le cancer avec vous. Ça faisait d’autres personnes à qui en parler qu’à mes enfants.

    Claire (81 ans),
  • C’était bon et amusant, c’est le fun de voir les locataires s’amuser et que des gens comme vous pensent à nous. Merci!

    Shirley Groleau,
  • Ce service me permet d’aller à mes activités sans crainte, en sécurité, et je suis moins isolée. Comme citoyenne de LaSalle je suis, nous sommes privilégiés. Nous avons une perle comme conductrice.

    Mme Desrosiers,
  • C’était merveilleux, j’ai hâte de rentrer à la maison pour appeler ma fille et lui raconter l’expérience que j’ai vécue.

    Madame Brisebois,
  • Merci aux personnes qui ont réalisé ce projet du Moulin-Bus cela nous aide beaucoup et en plus nous avons Suzanne qui est très dévouée pour nous. Merci à tous.

    Mme Schetagne,
  • Pour votre excellent travail, un petit mot pour vous remercier de votre popote et de toute l’affection que vous y mettez pour ces personnes âgées en perte d’autonomie. Merci pour ma maman. Joyeux printemps!

    L. Daoust,
  • Merci pour les services que vous avez rendus à ma mère. Ça nous enlevait un poids sur les épaules

    M. Lapierre,
  • C’est merveilleux de savoir à quelle heure l’autobus va vraiment passer et pas de changement de ligne d’autobus. Une conductrice formidable et rencontrer d’autres membres du CVML

    Mme Marcil,
  • Il devrait y avoir plus de monde qui descendent pour participer, c’est tellement intéressant! En tout cas, moi et mes amies nous aimons beaucoup apprendre sur pleins de choses ou bien juste de parler ensemble avec un bon café! Ca fait du bien surtout l’hiver lorsqu’on ne peut presque pas sortir! Merci.

    Mme Fillion,
  • Je vous félicite pour vos bénévoles. La dame que vous m’avez envoyée pour me conduire chez le médecin était très prévenante et très gentille. Merci encore.

    R. Charbonneau,
  • J’ai beaucoup aimé la soupe elle était bonne! La musique et le père Noël a mis une bonne ambiance on apprécie beaucoup tout ce que vous faites pour nous!

    Rolande Foisy,
  • Les pages de ma vie est un atelier où on écoute les autres avec plaisir et où on parle de soi avec franchise sans avoir peur d’être jugé, car nous sommes tous pareils avec nos propres expériences. Cet atelier vaut la peine d’être suivi pour enrichir notre présent et nous rendre plus fort pour le futur.

    Colette Beauchemin,
  • Transport excellent. Une bonne conductrice. Une santé plus sereine, une sécurité pour mes jambes et le dos. Très apprécié dans le froid d’hiver. Je suis très heureuse.

    Mme Shink,
  • Je travaille en partenariat avec les intervenantes du milieu depuis quelques mois. Nos rencontres et interventions, sont importantes et utiles pour aider les locataires. Cela contribue au mieux-être, à l'autonomie et à la sécurité des locataires en leur offrant une panoplie de services et d'activités adaptés à leurs besoins dans leur quartier et environnement. Nous souhaitons continuer ce partenariat pour aider la population des HLM.

    Hosée Jeudi, Office municipal d’habitation de Montréal,
  • Le Moulin-Bus me permet de poursuivre mes cours. C’est un vrai remède au stress . Ça me donne l’occasion de rencontrer d’autres membres et le social continue durant le trajet. Merci

    Mme Atalah,
  • Vous êtes des anges, si vous n’étiez pas venus cogner à ma porte pour m’aider je ne sais pas où je serais en ce moment! L’équipe médicale qui s’occupe de moi n’en revient pas de votre implication pour que ma santé et mon humeur reste stable.

    Anonyme,
  • Un très gros merci pour avoir apporter ces ateliers ici. Ma vie va mieux et je peux m’affirmer aujourd’hui ce que je ne faisais pas avant! Même mes enfants ont remarqué un changement.

    Mona Gendron,
  • Merci à la direction de votre initiative pour les ateliers de cuisine du Monde. C’est vraiment agréable de voir comment différentes cultures préparent leur bouffe. Il n’y a pas seulement les mets de chez-nous, et j’aime voir la préparation.

    Monique Logan,
  • Le bénévolat m’apporte beaucoup. Ça me permet d’avoir une vie sociale et de rencontrer mes amis. Je suis en santé et je ne manque jamais et ça depuis presque 25 ans !

    R. Cadieux,
  • Bonjour, le service du Moulin-Bus me permet de faire une sortie semaine, sinon ma condition me prive du contact des autres. La joie est la mienne quand Suzanne m’appelle c’est un cadeau pour moi. J’apprécie le service offert.

    Mme Sirois,
  • L’homme à tout faire que vous m’avez référé est très charmant, poli, et fait du bon travail avec beaucoup de précaution. Je suis très satisfaite du Carrefour d’information pour aînés; merci beaucoup!

    Madame Dubuc,
  • Je constate que l’atelier «musclez vos méninges» m’aide à garder un contact social et à ne pas m’isoler avec mes problèmes de mémoire. Je sais que ma mémoire n’est plus du tout ce qu’elle était… mais les exercices et les stratégies appris dans cet atelier semblent m’aider à garder le cap et le moral! Merci !

    Alain Pilon,
  • Le cycle des focus groups pour la recherche Des hommes et leurs services, l'île de Montréal et les services offerts aux hommes est terminé. Je vous remercie du fond coeur de nous avoir permis de réaliser un focus group chez vous. Ce fut des plus instructif et enrichissant. Vous avez contribué à faire avancer la recherche sur les problématiques masculines et vous avez participé à la construction d'un mieux-être pour tous. Merci de la part de toute l'équipe du Rohim, du comité scientifique et surtout merci pour ces hommes.

    Simon Louis Lajeunesse Ph.D. service social Professeur associé, Université de Montréal,
  • J’aime venir aux rencontres d’information parce qu’on apprend plein de choses. Je ne suis pas inscrite à des activités hebdomadaires au Centre mais j’aime savoir qu’il y a ces petites conférences où je peux me renseigner sur plusieurs sujets, en plus, c’est gratuit!

    Yolande Lemire,
  • C’était fantastique et très éducatif. Ça te donne le goût d’avoir un chien de cette race. La tourterelle m’a vraiment impressionnée, j’avais l’impression qu’elle regardait à travers moi. J’ai eu un sentiment d’apaisement et c’était la 1ère fois que je tenais un oiseau dans mes mains… on aurait dit qu’elle me comprenait… c’est venu me chercher!

    Antoinette,
  • J’aurais du savoir avant, je ne me serais pas autant mis dans le trouble dans mon jeune temps si j’avais su comment agir pour ne pas faire grossir le problème! Merci aux filles de nous avoir permis de vivre cela!

    M. Gilles,
  • Merci à toute l’équipe de bénévoles. J’ai été très bien accueillie et le bénévole s’occupant de ma déclaration d’impôt a été très aimable. J’ai tellement aimé la chaleur se dégageant ici que j’ai décidé de prendre ma carte de membre!

    Anonyme,
Prev Next

Réseau Sociaux

S’inscrire à notre Info-Membre

Envoyez-nous un courriel à l'adresse suivante : reception@cvmlasalle.org

De notre blog

Comment devenir membre?

Si vous avez 50 ans ou plus, procurez-vous votre carte de membre annuelle au coût de 10$, valide du 1er avril au 31 mars à l’administration de l’organisme.

Contactez-nous

  • Adresse: 7644 rue Édouard, Bureau 210 (angle 4e avenue), LaSalle Québec H8P 1T3
  • Téléphone: 514-364-1541
  • Courriel: reception@cvmlasalle.org
Centre du vieux moulin © 2013. Tous droits réservés
Site internet par Multi-Graf Inc.